Père scientifique, fils activiste: «Face à l’inertie sur le climat, se rebeller devient compréhensible» – Heidi.news

L’un a choisi la recherche et l’enseignement pour sensibiliser à l’urgence climatique, l’autre a opté pour la désobéissance civile. En septembre dernier, la justice vaudoise condamnait Antoine Thalmann 30 ans, cofondateur d’Extinction Rebellion Lausanne pour des actions de blocage. Son père, Philippe Thalmann, est professeur en économie de l’environnement à l’EPFL et préside le conseil de fondation du Forum sur le climat (ProClim) de l’Académie suisse des sciences naturelles. Entretien croisé.

Lire l’article complet sur : www.heidi.news

Un entretien à lire car…

c’est un véritable programme politique qui se dessine au cours de cet entretien. Le climat est économique: le militant ne le nie pas. Il ne fait juste pas confiance à nos institutions pour prendre les mesures nécessaires à une société et un monde zéro carbone. L’économiste le reconnaît: l’urgence climatique n’est comprise ni par les politiques, ni par la société civile. Alors oui, il est justifié de désobéir civilement! Oui, les faits scientifiques méritent la tribune internationale que leur offrent les recours des activistes du climat aux instances juridiques plus grandes que la Suisse. Le climat? un luxe commun! Courage!