Léo Michoud, jeune journaliste en fin de cursus universitaire à l’Académie du journalisme et des médias de Neuchâtel, s’est lancé comme défi de mettre la santé mentale et la crise climatique sous la lumière des projecteurs. Et cela bien littéralement. Il organise vendredi 26 août à Gland un spectacle, intitulé C’est dans la tête,  qui allie travail journalistique, expression théâtrale et production musicale.

Lire l’article complet sur : lecourrier.ch