«Je ne peux plus regarder ma petite cousine dans les yeux. Je dois agir, je n’ai pas d’autre choix.» Ce sont les mots de Léa Zucchinetti, qui a participé la semaine dernière aux actions de désobéissance civile de Renovate Switzerland. A 23 ans, elle a abandonné son master en sciences et ingénierie de l’environnement pour se consacrer entièrement à cette forme de résistance pacifique. «Quand le théâtre est en feu,

Lire l’article complet sur : lecourrier.ch